Top 10 des meilleurs parcs nationaux américains

Les parcs nationaux américains ont beaucoup à offrir. Les États-Unis lui offrent tout en matière de nature sauvage : déserts, gorges et montagnes, mais aussi forêts alpines, lacs, récifs tropicaux et même volcans.

Ces étendues de terre sont les défenseurs inconditionnels des animaux, des paysages et des cultures qui existent dans cette région depuis bien plus longtemps que tout autre chose. Voici dix des meilleurs parcs nationaux américains, des plus hauts sommets aux fjords les plus profonds (sans ordre particulier).

1/ Le parc national de Zion, dans l’Utah

Des voyageurs dans le parc national de Zion, Utah, États-Unis, dans un canyon.
Vous vous souvenez de ces images emblématiques de parois ondulées de canyons baignées d’une lueur flamboyante qui semblait déplacée ? Probablement au parc national de Zion. Les falaises roses rayées, les lacs émeraude, les ruisseaux purs et les canyons à fentes du parc suscitent la dévotion que son nom – qui signifie « ville céleste » – exige. Angels Landing et The Narrows sont deux des randonnées les plus connues de la région, et elles sont toutes deux excellentes. L’environnement rocheux abrite une quantité surprenante de flore. Le parc est constellé de fleurs sauvages colorées au printemps, prend une teinte jaune rouille à l’automne, et les falaises sont saupoudrées de neige comme du sucre glace en hiver.

2/ Le parc national de Denali, situé en Alaska

Le parc national de Denali, le site terrestre le plus populaire d’Alaska, attire les gens pour diverses raisons, notamment les sentiers de toundra, les vieux glaciers et la plus haute montagne du continent. Denali abrite de nombreuses espèces naturelles, dont des caribous, des élans, des loups et des grizzlis, en plus de son terrain vierge (une grande partie du territoire du parc n’est pas perturbée par l’homme, et une seule route le traverse).

3/ Bryce Canyon (Utah)

Il est facile de comprendre pourquoi Bryce Canyon, un immense amphithéâtre de hoodoos en granit rouge, a été surnommé « forêt de pierre » et « grotte sans toit ». Les hoodoos (dites-le à voix haute – c’est amusant) sont des piliers rocheux résistant à l’érosion. Vous auriez pu voir quelque chose de similaire dans la région de la Cappadoce en Turquie ou dans le désert des Pinnacles en Australie, mais rien de tel. C’est l’un des plus beaux terrains rocheux que vous pourrez voir, en particulier au lever et au coucher du soleil.

4/ Le parc national des Arches dans l’Utah

Le parc national des Arches est une merveille de formations de roches rouges anciennes, avec plus de 2 000 arches de grès naturelles. Vous aurez l’impression d’être arrivé sur Mars grâce aux rochers géants en équilibre, aux pinacles imposants et aux formations en « nid d’abeille ». Si Arches n’est pas sur une autre planète, il ne ressemble à aucun autre endroit du globe. Il abrite également la célèbre Landscape Arch, la plus grande arche rocheuse du monde, en plus d’avoir la plus grande concentration d’arches au monde.

5/ Parc national des Fjords de Kenai en Alaska

Le parc national des Kenai Fjords, situé dans le golfe d’Alaska, possède des pics imposants, des affleurements rocheux et de magnifiques glaciers. Il offre également certaines des meilleures possibilités d’observation de la faune sauvage au monde. Avec un peu de chance, vous pourrez apercevoir des orques, des baleines à bosse, des otaries, des macareux, des loutres, des aigles, des élans et d’autres mammifères marins. Le parc abrite également le champ de glace Harding, l’un des plus grands champs de glace du pays ; les glaciers qui dévalent les montagnes depuis ce champ de glace vieux de 23 000 ans ont créé les magnifiques fjords qui composent le littoral.

6/ Le parc national de Yellowstone

Yellowstone National Park, Yellowstone National Park, Yellowstone National Park, Yellowstone National Monument, Yellowstone National Yellowstone a été le premier parc national du monde, et il règne en maître sur la nature sauvage américaine. La variété de Yellowstone est époustouflante, avec des sources d’eau chaude, des chutes d’eau et même son propre grand canyon. Si Old Faithful est sans doute l’attraction la plus connue, il ne s’agit que de l’un des 300 geysers du parc (la plus grande concentration au monde), qui se trouvent parmi 10 000 autres phénomènes thermiques. Grand Prismatic Spring, une source d’eau chaude aux couleurs orange, vertes et bleues étonnantes, est située juste en haut de la route d’Old Faithful. La large Lamar Valley, à l’autre bout du parc, est un endroit fantastique pour observer les animaux, notamment les ours, les loups et les bisons, toujours présents.

7/ Le parc national de Grand Teton

Le parc national de Grand Teton, radicalement différent, se trouve à quelques minutes en voiture de Yellowstone. Grand Teton est connu pour ses pics de granit et ses lacs glaciaires, par opposition aux caractéristiques volcaniques de son voisin plus connu. Chaque virage de la route offre une vue différente à couper le souffle, ainsi que la possibilité d’apercevoir un ours ou un élan. Inspiration Point et Hidden Falls, deux des plus belles randonnées de la région, sont situées près du lac turquoise Jenny.

8/ Le parc historique national de San Juan Island (Washington)

Des vacances dans les îles San Juan, c’est comme s’enfuir dans un autre monde. Les visiteurs viennent dans cette partie de l’État de Washington pour ses villages de pêcheurs pittoresques, ses charmants studios d’art et son rythme détendu. Ils viennent également pour un épisode étrange de l’histoire américaine, lorsque la mort d’un cochon a failli déclencher une guerre entre les troupes américaines et britanniques. Le San Juan National Historic Park abrite aujourd’hui les camps américains et anglais où les deux nations ont co-occupé l’île de San Juan pendant 12 ans avant la fin de la « guerre du cochon » en 1874.

9/ Le parc national d’Acadia, dans le Maine

Le parc national d’Acadia, premier parc national à l’est du Mississippi, est l’un des endroits les plus populaires des États-Unis pour une bonne raison. Le littoral rugueux et rocheux offre à la fois des vues à couper le souffle, comme les mers sauvages de Thunder Hole, et des zones tranquilles, comme Sand Beach, où le sable doré rencontre l’eau bleue. Le charmant phare de Bass Harbor Head est également l’un des phares les plus photographiés de Nouvelle-Angleterre. Mais l’Acadie ne se limite pas à la côte. À l’intérieur des terres, il y a Jordan Pond et Eagle Lake, ainsi que Cadillac Mountain, qui est remarquable pour être le premier point du territoire américain où les rayons du soleil entrent en contact.

10/ Le parc national de Yosemite (Californie)

Le site est inscrit sur la liste du patrimoine mondial. Le parc national de Yosemite est considéré comme un trésor national. Yosemite figure sur la liste des randonneurs du monde entier, grâce à ses falaises de granit, ses chutes d’eau imposantes (dont les plus hautes d’Amérique du Nord) et ses monuments bien connus comme le Half Dome et El Capitan. Comme l’altitude du parc varie de 600 à 4000 mètres, il abrite une grande variété de végétation et d’animaux. C’est « de loin le plus beau de tous les temples uniques de la nature dans lesquels j’ai eu le privilège de pénétrer », selon l’écologiste John Muir. Vous verrez ce qu’il voulait dire si vous visitez le parc.

Laisser un commentaire