Visite de la Vendée à bicyclette

La région française de la Vendée est la plus favorable aux cyclistes. Faire du vélo est une excellente idée dans ce département. Sa collection de superbes châteaux français est le point de départ idéal pour parcourir la région à vélo. Sur plus de mille kilomètres de pistes cyclables, vous pouvez explorer les plaines, la campagne, les marais et le littoral de la Vendée. Ce réseau, le plus complet de France, vous permet de découvrir l’incroyable diversité de la nation chouanne. Vous êtes prêt pour un voyage à vélo en Vendée ?

Quels sont les endroits en Vendée accessibles à vélo ?

Avec le Marais Breton Vendéen, pourquoi ne pas commencer votre aventure sur deux roues tout au nord du département pour un séjour romantique à vélo électrique ?

Après avoir quitté Bouin et son merveilleux port chinois, vous pourrez partir pour un voyage sur le littoral. Se succédant, les différents circuits mettent en valeur les beautés de la Côte de la Lumière, comme la vaste plage de Saint-Jean-de-Monts, la corniche vendéenne, le port sardinier de Saint Gilles Croix de Vie, les spots de surf de Brétignolles, les marais salants d’Olonne…

Plus bas, la ville côtière animée des Sables d’Olonne, puis l’estuaire du Payré, les habitations basses de Jard-sur-Mer, La Tranche-sur-Mer (parfois appelée « Petite Californie »), et les pointes d’Arcay et d’Aiguillon à la limite de la Charente-Maritime. Selon l’itinéraire, il est possible de s’arrêter aux îles d’Yeu et de Noirmoutier, qui disposent toutes deux d’un vaste réseau de pistes cyclables.

Les marais salants.

Le Sud ou Sud-Vendée, qui comprend une partie du Marais poitevin, est également accessible à vélo. Cette « zone humide » offre un spectacle impressionnant de canaux que les touristes peuvent explorer, remplis de bateaux, de petits établissements et de frênes à chapeau. Construite sur une colline, la magnifique abbaye de Maillezais, dont les ruines témoignent de sa splendeur passée, domine ce paysage pittoresque. Cette région se prête bien à une excursion à vélo.

A lire aussi :   Un site à découvrir : la cascade de la Vis

À quelques kilomètres de La Poirée-sur-Velluire se trouve Fontenay-le-Comte, considérée par certains comme la plus belle ville de Vendée. Ne manquez pas l’abbaye royale d’Aliénor d’Aquitaine à Nieul-sur-l’Autise, le bois de Mervent-Vouvantet et ses histoires, la Petite Cité de caractère de Faymoreau, et le viaduc de Coquilleau. La Vendée est vaste, et le vélo est l’un des moyens de transport les plus appréciés par ses habitants.

La Vendée et ses incontournables balades rurales à vélo

Même dans les zones rurales, le vélo est autorisé en Vendée. À vélo, il est simple de rejoindre des lieux tels que Réaumur, Tiffauges, la Roche-sur-Yon ou Bazoges-en-Pareds. Sur le parcours, arrêtez-vous au Puy du Fou, qui a été désigné meilleur parc d’attractions du monde en 2014. Puis, visitez les rives de la Sèvre, le pays de Montaigu et la Grande et la Petite Maine, bordées de moulins, les rives romantiques de la Boulogne, La Roche-sur-Yon et sa place Napoléon, habitée par d’étranges animaux mécaniques, la cité médiévale des Essarts, ou encore Bazoges-en-Pareds, charmante Petite Cité de Caractère.

Au fur et à mesure que l’on se dirige vers le nord, le terrain de la Vendée présente des forêts, des petits villages, des sites historiques, des landes et des sentiers bucoliques. Vous pouvez choisir de partir de Réaumur pour visiter les châteaux de Saint-Mesmin et de la Flocellière, puis continuer jusqu’à Tiffauges, la forteresse du terrible Barbe Bleue.

Conclusion

En fin de compte, lorsque le temps le permet, vous pouvez laisser votre voiture et les autres derrière vous pour enfourcher un vélo et pratiquer l’activité physique qu’implique un voyage. Que vous voyagiez seul ou en groupe, le voyage peut être adapté à vos intérêts et inclure des pique-niques pour se ressourcer avant la prochaine étape du voyage.

A lire aussi :   10 raisons d'aller à Bakou à Azerbaïdjan

Laisser un commentaire